Drapeaux allemagne et états-unis; source: istockphoto.com/Retrovizor

© istockphoto.com/Retrovizor

Le secrétaire d’État au ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Rainer Baake, débute son voyage aux États-Unis dimanche. Il se rendra en Californie, mais aussi à Washington et à New York. L'objectif de ce voyage est d'approfondir l'échange bilatéral dans le domaine de la transition énergétique entre Allemagne et les USA. Lors d'une rencontre avec le gouverneur californien, Jerry Brown, et le président de l'Énergie de l'État de New York, Richard Hoffman, une coopération approfondie dans le domaine de l'énergie et du climat doit être convenue.

Le secrétaire d'État M. Baake a déclaré à ce propos: «Les USA ont ratifié l'accord de Paris sur le climat début septembre et se sont ainsi engagés à réaliser des objectifs ambitieux de protection du climat. La Californie et l'État de New York, deux des États fédéraux américains les plus forts sur le plan économique, poursuivent des objectifs ambitieux en matière de climat et d'énergie et comparables à ceux de l'Allemagne. J'aimerais m'entretenir avec les représentants de ces États ainsi qu'avec le gouvernement américain de la façon dont nous pouvons procéder, afin de fixer un nouveau cadre d'investissements. Nous devons à présent fixer des conditions cadres de politique énergétique justes pour éviter de mauvais investissements prévisibles. L'objectif est de remplacer les sources d'énergie fossiles comme le pétrole, le charbon et le gaz par des technologies d'efficacité énergétique et des énergies renouvelables.»

Les autres points forts de ce voyage sont la participation à la conférence VERGE 16 qui a lieu à Santa Clara en Californie, la visite de start-ups de l'énergie novatrices dans la Silicon Valley ainsi que des rencontres avec des représentants de haut niveau du ministère des affaires étrangères et de l'énergie des USA à Washington.

Un échange avec des décideurs issus des sphères économique, scientifique et de la société civile est d'ores et déjà prévu, notamment lors d'un forum de discussion organisé au Center for Strategic and International Studies, basé à Washington et lors d'une réunion avec des représentants de banques à New York.