Junge Frau in einem Kühllabor

© iStock.com/fotografixx

Le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) et le ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales (BMAS) ont invité aujourd'hui à une conférence numérique intitulée « Retour pour le futur » qui réunit quelques 190 acteurs de réseaux issus de toute l'Allemagne travaillant sur le retour des travailleurs qualifiés dans leurs régions et le recrutement de main d'œuvre qualifiée. Outre les défis existants, les nouveaux länder fédéraux en Allemagne de l'Est doivent résoudre les problèmes soulevés par les conséquences de la pandémie de coronavirus. La conférence a pour but d'approfondir la mise en réseau des différentes initiatives et d'organiser un échange sur les meilleurs pratiques.

Björn Böhning, secrétaire d'État au ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales, a déclaré à ce propos : « Retour pour le futur », cela signifie : retourner là d'où l'on vient peut être une grande étape en avant, que ce soit au niveau professionnel, personnel ou pour la région. Eu égard à la reprise économique, le recrutement de main d'œuvre qualifiée est et reste essentiel. De même, renforcer la cohésion sociale devient plus important que jamais. Face à la situation actuelle, le travail effectué dans ce sens par les différentes initiatives est d'une valeur inestimable. Car il n'existe pas de solution passe-partout. Souvent, il est plus facile de développer des solutions adéquates sur place pour relever les nouveaux mais aussi les anciens défis. Il s'agit de les communiquer et développer davantage. C'est la raison pour laquelle le BMAS soutient le travail de mise en réseau des initiatives régionales, entre autres par le biais du bureau de l'initiative « Neue Qualität der Arbeit » (« nouvelle qualité du travail »). »

Marco Wanderwitz, secrétaire d'État parlementaire et délégué du gouvernement fédéral chargé des nouveaux länder fédéraux, a déclaré à ce sujet : « Nous souhaitons poursuivre le développement économique dans les nouveaux länder en dépit du nombre décroissant de personnes en âge de travailler. Pour y parvenir, nous devons exploiter toutes les possibilités permettant de recruter et de pérenniser la main d'œuvre qualifiée. Puisqu'une chose est claire : la pénurie de main-d’œuvre qualifiée constitue un frein décisif à la croissance. J'apprécie donc beaucoup le travail des initiatives recrutant du personnel qualifié et encourageant la main d'œuvre qualifiée à rentrer dans leurs régions. Ce travail contribue à réduire la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Dans le même temps, il émet un signal fort qui montre que le retour dans les nouveaux länder peut être avantageux. Par ailleurs, les initiatives donnent l'exemple d'un engagement civique. Un grand nombre d'entre eux dispose d'une expérience de plusieurs années dans les nouveaux länder. La conférence d'aujourd'hui offre l'occasion de tirer des leçons de leur engagement et de leur avance en matière d'expérience. »

Au début de la conférence, Björn Böhning, secrétaire d'État au ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales, Marco Wanderwitz, délégué du gouvernement fédéral chargé des nouveaux länder fédéraux, et Susi Möbbeck, secrétaire d'État au ministère du Travail, des Affaires sociales et de l'Intégration au Saxe-Anhalt et déléguée chargée de l'intégration, discuteront des impulsions que peuvent fournir les initiatives travaillant sur le recrutement et le retour dans leurs régions de la main d'œuvre qualifiée.

Ensuite, les initiatives auront l'occasion de discuter avec les secrétaires d'État et d'échanger dans des forums techniques sur les défis actuels et les opportunités que présentent les mutations structurelles.